7 Novembre 2005

20H00 Début de la rédaction des courriers
aux OAAs. L’ambiance est légère, marrante, détendue. Sauf que nous n’aurions
pas dû chercher sur Internet des exemples de courriers… Nous n’arrivons plus
à écrire comme nous le souhaiterions. Mais ça vient tout doucement.


Après 3 semaines nous trouvons enfin les
mots pour parler de nous :

Madame,
Monsieur,

C’est le
coeur rempli d’espoir que nous nous adressons à vous.

Mariés
depuis 8 ans, notre désir le plus cher, dès les premiers instants passés
ensemble, fut de fonder une famille vivante et chaleureuse, dans laquelle
résonnent rires et cavalcades d’enfants.

Après cinq
ans de silence de la part de Dame Nature, nous nous sommes tournés vers le
corps médical pour tenter de connaître les raisons de notre infertilité.

Cette période fut l’occasion de longues discussions qui nous amenèrent à
réfléchir sur notre projet de vie.

L’essentiel à nos yeux ne tient pas dans la ressemblance physique ou dans le
fait que nos enfants soient de notre sang, mais qu’ils existent et que, d’où
qu’ils viennent, ils soient présents dans notre vie : nos enfants tout
simplement.

Nous avons
pris la décision d’être une famille de coeur plutôt que d’avoir recours à la
PMA.

Nous
désirons offrir à nos enfants notre foyer et notre amour, leur transmettre des
valeurs qui nous sont chères comme la confiance, la persistance et l’ouverture
d’esprit, le respect de soi, des autres et de la vie. Nous tenterons de les
soutenir ou les guider dans leur choix, de les amener à se construire et
s’épanouir pour parvenir à vivre la vie qui, au final, leur correspond.

Nous
souhaiterions, dans un premier temps, adopter un enfant le plus jeune possible,
de moins de 3 ans, quel que soit son pays d’origine.

Nous avons eu l’occasion d’entendre deux représentants de votre association
lors de la première réunion d’information au Conseil Général et leur
intervention nous a beaucoup plu.

Nous serions heureux de mener à bien notre projet grâce à votre
aide. Nous espérons recevoir de vos nouvelles et vous rencontrer prochainement.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en
l’expression de nos sentiments les plus sincères.


Publicités
Cet article a été publié dans Chronologie de notre parcours. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s